Kakadu National Park

Kakadu National Park (Northern Territory)

Australie,Océanie

Le saviez vous?

Les aborigènes peuplent le pays depuis plus de 40 000 ans. Le mot commun aborigène désigne plus généralement celui dont les ancêtres sont les premiers habitants connus de sa terre natale.

Pourquoi y aller?

Voir d’impressionnantes peintures aborigènes, observer les crocos dans les bilabong, grimper au sommet de rochers et admirer le coucher de soleil sur la plaine.

Kakadu National Park

Le parc national de Kakadu est un parc naturel situé en Australie, avec une multitude d'espèces animales typiques (crocodiles, oiseaux…). Depuis 1981, le parc est classé sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco à la fois comme « paysage naturel » et « paysage culturel ». Le parc est également protégé au titre de site Ramsar depuis 1980 pour l'intérêt de ses zones humides. Le parc est inscrit au patrimoine mondial de l'Humanité depuis 1981. D'après l'organisation, le parc satisfait à cinq des critères permettant de classer un site au patrimoine mondial. En bref, le site qui est habité en continu depuis plus de 40 000 ans contient des vestiges des chasseurs et pêcheurs du Néolithique jusqu'aux aborigènes actuels. Il présente une histoire des techniques et du comportement illustrée par des peintures. De plus, il concentre sur lui seul l'ensemble des paysages australiens (à l'exception des zones arides qui couvrent 80 % du territoire). Le parc national de Kakadu est situé à 250 km de Darwin sur la Arnhem Highway. De rugueux escarpements, des marécages denses, des gorges plongeantes ainsi que des chutes d'eau cohabitent côte à côte dans cette zone dont la taille est comparable à celle du Limousin ou de la Picardie.Il accueille plusieurs millions de visiteurs chaque année. Mondialement célèbre pour ses merveilles culturelles et naturelles, Kakadu possède une des plus fortes concentrations au monde de peintures rupestres aborigènes. Jabiru, une petite ville minière, la seule se trouvant à l'intérieur d'un parc, se situe au centre du parc. Elle sert de base centrale pour la découverte des marécages immaculés des environs du parc national de Mary River, qui abrite des millions d'oiseaux et de barramundis. La terre d'Arnhem, qui s'étend à l'est du parc national de Kakadu et de l'escarpement de Arnhem Land, recouvre 19 000 km2 et constitue le domaine de nombreux aborigènes dont la plupart perpétuent leur vie traditionnelle. Les touristes qui désirent visiter la terre d'Arnhem doivent obtenir un permis du Northern Land Council. La beauté naturelle et l'impact culturel de régions tels que Oenpelli et le Mt Borradaile, Cobourg et les péninsules de Gove, font de l'aventure dans Arnhem Land une expérience inoubliable. Depuis des millénaires, la région de Kakadu abrite des peuples qui y ont pratiqué art, activités cérémonielles, chasse et cueillette. Après une histoire traumatisante, et inquiets de l'impact écologique de la mine d'uranium, exploitée depuis 1980, les Aborigènes ont fait valoir leurs droits sur ces terres, dans le cadre de nouvelles lois leur accordant des titres de propriété. Ils ont négocié pour que cette région leur soit rendue et ont fait le choix d'en louer 20 000 km² pour la création d'un parc national qu'ils gèrent conjointement avec la direction des parcs nationaux. Les propriétaires autochtones vivent toujours là en petits groupes à structure traditionnelle.

Source Wikipedia

Australie
 Coût:   Santé:   Sécurité: 
Quevoirdanslemonde.com



Partagez cette page