Fort Bravo

Fort Bravo (Désert de Tabernas)

Espagne,Europe

Fort Bravo

Fort Bravo, anciennement Texas Hollywood, situé à Tabernas dans le désert de Tabernas en Espagne, est l'un des trois villages-décors de western encore debout et le seul toujours en activité pour le cinéma. Il a eu plusieurs appellations : Poblado de Juan Garcia, Poblado Paco Ardura, Pueblo Mexicano, Decorados Cinematograficos, Fort Bravo, Cinema Studios Fort Bravo... Il y a un village mexicain, un village indien et un village de l'Ouest. Le studio possède 4 000 m2 de stock de matériels divers, une collection de véhicules (chariots, diligences, etc.) dont une fourrière attelée de la ville de Paris datant de 1903 et une charrette rustique datant de 1450, récupérée dans une ferme Le décor de Texas Hollywood devait être financé par Alberto Grimaldi, Sergio Leone et l'entrepreneur espagnol Juan Garcia (d'où le nom de Poblado Juan Garcia). Puis les deux premiers renoncent parce que le projet entre en concurrence avec le Poblado Fraile (Poblado El Paso, Mini-Hollywood), dont Arturo Gonzales, distributeur des productions Grimaldi en Espagne, est partenaire et détient les droits de location (avec Fraile ?). Une histoire de participation familiale a aussi entravé le projet. Fort Bravo / Texas Hollywood fut racheté en 1974 par Rafael Molina, un ancien cascadeur local, et Francisco Ardura, un fan de western et un loueur de chevaux et de chariots pour le cinéma, tous les deux dépités de voir que ces studios tombaient en ruine. Les deux hommes ont donc tout tenté pour redonner vie aux studios, accueillir du public et le proposer aux sociétés de production. En effet, Fort Bravo / Texas Hollywood possède une structure technique disponible pour les tournages. En cela, le site est sans doute le dernier capable de proposer une disponibilité technique pour les tournages. Hormis les décors, un bâtiment de production (salles de maquillage, bureaux, buanderie, etc.), des hangars de stocks (mobiliers, accessoires, véhicules) permettent encore aux sociétés de production d'y tourner. Bien que le site a progressivement glissé vers un accueil des touristes (aménagements clairement orientés vers l'accueil), il reste bien loin du reconditionnement effectué à Oasys (anciennement Mini-Hollywood) qui a lui bénéficié d'investissements plus important pour sa transformation.

Source Wikipedia

Espagne
 Coût:   Santé:   Sécurité: 
Quevoirdanslemonde.com



Partagez cette page