Mer de glace

Mer de glace

France,Europe


Mer de glace

La Mer de Glace est un glacier de vallée alpin situé sur le versant septentrional du massif du Mont-Blanc, dans le département français de la Haute-Savoie. Il est formé par la confluence du glacier du Tacul et du glacier de Leschaux et s'épanche dans la vallée de l'Arve, sur le territoire de la commune de Chamonix-Mont-Blanc, donnant naissance à l'Arveyron. Le glacier s'étend sur sept kilomètres de long, son bassin d'alimentation possède une longueur maximale de douze kilomètres et une superficie de 40 km2, alors que son épaisseur atteint 300 mètres. Au xviie siècle, le glacier, qui descend jusque dans la vallée et menace des habitations, est craint par la population, si bien que seule sa langue terminale est connue, sous le nom de glacier des Bois. Alors terminé par une grotte naturelle, il fait l'objet de nombreuses peintures. Son nom actuel lui est attribué en 1741 par William Windham lors de l'exploration qu'il mène avec son compatriote britannique Richard Pococke. Deux décennies plus tard, Horace-Bénédict de Saussure, futur instigateur de la première ascension du mont Blanc, réalise plusieurs observations du glacier et charge Marc-Théodore Bourrit de le promouvoir. Il contribue ainsi à l'essor du tourisme alpin et à la visite de nombreuses personnalités des lettres ainsi que de l'aristocratie ; des scientifiques y mènent des expériences au xixe siècle. Pour les abriter, trois refuges, de plus en plus grands et confortables, sont successivement construits au Montenvers. Au début du xxe siècle, le chemin de fer du Montenvers, au départ de Chamonix, voit le jour. Au milieu du siècle, une grotte de glace est percée pour la première fois dans la Mer de Glace. En raison du succès de l'attraction, un téléphérique est mis en service en 1961 pour y accéder, puis remplacé par une télécabine en 1988. Depuis 1973, une centrale hydroélectrique souterraine exploite les eaux de fonte du glacier. Pratiquement un million de visiteurs se rend chaque année au Montenvers pour contempler la Mer de Glace. En période de pointe, la moitié d'entre eux visite la grotte de glace. Trois musées se situent également sur le site. La descente à ski est possible depuis l'aiguille du Midi en hiver. Toutefois, le recul du glacier, mesuré depuis 1860-1870, provoque une perte d'épaisseur de 120 mètres en un siècle dans sa partie terminale. Il entraîne des difficultés au niveau de la grotte de glace, où de plus en plus de marches sont nécessaires pour rejoindre la télécabine, et nécessite d'envisager son déplacement en amont, à l'instar du captage de la centrale hydroélectrique en 2011.


France
 Coût:   Santé:   Sécurité: 



Partagez cette page